Pourquoi une université du développement social ?

         Dans toute ébauche de diagnostic, un tant soit peu attentive et pertinente, du champ culturel et intellectuel marocain en ce début du troisième millénaire, il est incontournable de constater que ce champ est caractérisé par une certaine forme de déconstruction, une mutation, une fragmentation, des vides dans la structure, des dysfonctionnements, organiques et discursifs, qui ne permettent pas à la société marocaine de s’immuniser contre les idées faciles, l’endoctrinement à l’emporte-pièce, les préjugés, les parti-pris, les poncifs réducteurs, les clichés stéréotypés, les approches profanes, etc.  

 

Au-delà du travail de restructuration de ce champ culturel –au sens large- qui interpelle nombre d’acteurs, il est désormais nécessaire de construire des foyers de discussion, de débats, de dialogue et de réflexion à même de renforcer le champ culturel. D’où l’idée d’une Université du Développement social par sessions (été, hiver…), entre autres initiatives, proposée et organisée par le Centre d’Etudes et de Recherches en Sciences Sociales (CERSS) en collaboration avec ses divers partenaires et qui se fonde sur l’argumentaire suivant :

 

  1. Une Université du Développement social, si elle réussit à réaliser au moins partiellement cet objectif est un des multiples moyens, une des nombreuses déclinaisons possibles, un palier parmi d’autres, un maillon qui viendra s’enchaîner à d’autres structures de réflexion et de débat construits pour contribuer à la réalisation de l’objectif sus-mentionné.

 

  1. L’idée d’une Université du Développement social est née du constat que l’une des manifestations de la fragmentation et de la déconstruction du champ culturel et intellectuel marocain est l’incohérence, l’incompréhension nées de l’absence de conditions nécessaires à l’émergence d’une communauté de gens qui ont des préoccupations proches et qui se recoupent, sans être les mêmes, dans une perspective pluraliste. Une Université du Développement social pourrait être une des multiples réponses à ce besoin de réunir les conditions favorables à l’aménagement d’un champ d’interactions entre les interlocuteurs, avec le souci constant d’assurer les continuités et l’accumulation.

 

  1. Apprendre à sortir du discours monolithique, à dialoguer, à élaborer des méthodologies à même de faire avancer notre raisonnement, nos façons de connaître, à relativiser nos jugements, à multiplier les angles d’approches pour produire une connaissance et des savoirs pluriels et plus significatifs,

 

  1. A l’Université du Développement social, nous sommes tous étudiants et enseignants. Nous estimons qu’il est impératif d’apprendre, de réapprendre à écouter les autres, mais aussi de promouvoir une véritable culture de l’échange, de la communication, du commerce des intelligences, au sens d’une mise en symbiose des contributions intellectuelles des uns et des autres, dans un soucis de construction de la cohérence et de la visibilité. Ceci devrait nécessairement se faire par paliers et s’inscrire dans la durée et la continuité. Mais le principal objectif n’est pas tant de fonder des traditions, mais plutôt de favoriser l’éclosion de pratiques créatrices,

 

  1. L’Université du Développement social est également le cadre idoine pour écouter les autres, partager d’autres expériences, se familiariser avec d’autres concepts. Nous ne vivons pas dans une galaxie fermée sur elle-même. Nous sommes concernés et intéressés par ce qui se passe dans d’autres continents de pensées, d’autres espaces civilisationnels et d’autres cultures humaines.

 

  1. Nous estimons qu’il est plus nécessaire que jamais de réhabiliter l’idée de formation, de recyclage, de mise à jour, d’actualisation, dans l’esprit de déclencher en chacun de nous une nouvelle vie intellectuelle, chaque fois plus profonde, plus généreuse et plus dynamique,

 

  1. Le CERSS explore plusieurs pistes de recherches, essaie d’élaborer un certain nombre de travaux qu’il souhaite faire connaître, et confronter à l’épreuve de regards nouveaux et renouvelés. L’Université du développement social est, de ce point de vue, une mise en commun de ce que les équipes de recherches et d’études du CERSS ont réalisé ces derniers temps sur des thématiques souvent originales et inédites, mais qui sont d’ores et déjà parvenues à une maturité et un stade qui favorisent le débat et l’échange construits.

 

Les grandes recherches menées actuellement au CERSS s’articulent autour des principaux volets suivants :

 

  1. Explorer la nouvelle configuration sociale du Maroc actuel. Quid des espaces sociaux de la pauvreté, de la marginalité, de la misère ? Que sont devenus la classe ouvrière et le paysannat ? Quelles nouvelles figures ont-elles revêtues ? Comment se présente aujourd’hui l’univers des classes moyennes ?
  2. Prospecter ce que pourrait être le contenu du projet démocratique moderne dont il est question aujourd’hui,
  3. Faire le diagnostic des politiques publiques menées jusque là et prospecter l’avenir et les scenarii du Maroc des années 2020,
  4. Redéfinir de nouveaux angles et aires d’investigation allant dans le sens d’une approche autre, probablement plus riche et plus productrice de sens, laquelle ne sous-évalue pas les contributions des anciennes segmentations, mais elle les enrichit par de nouveaux apports et par des méthodologies diversifiées. Cette approche se traduit notamment dans deux grandes études transversales actuellement en cours : « Villes et régions minières : la vie après la mine », d’une part, et « Lieux de mémoire et développement social », d’autre part.
  5. Soumettre ces recherches et ces investigations dans tous leurs états à l’appréciation des intervenants et des participants aux différentes sessions de l’Université du Développement social, appelés à les évaluer et à les enrichi. 

 

En définitive, l’Université du Développement social du CERSS se veut un moyen de sortir de l’ère des certitudes, du « je sais tout », « je connais tout », « j’ai un jugement définitif sur tout »…Elle se veut un regard plus ouvert qui se démarque des convictions a priori pour ouvrir la voie à de nouvelles explorations, à de nouvelles découvertes et de nouveaux dépassements.

Qui est en line?

Nous avons 18 invités et aucun membre en ligne

Compteur de visites

727367
Today
Yesterday
This Week
Last Week
This Month
Last Month
All days
42
400
1938
345443
5115
8586
727367

Your IP: 54.92.201.232
Server Time: 2017-12-18 08:41:16

News Letter

Connexion

UDS: Memoire en images

UDS Larache 2014
Gouvernance, participation et citoyenneté
UDS Larache 2014
Gouvernance, participation et citoyenneté
UDS Larache 2014
Contribution à l’étude des transitions démocratiques comparées Démocratie et Développement
UDS Larache 2014
Contribution à l’étude des transitions démocratiques comparées Démocratie et Développement
UDS Larache 2014
Contribution à l’étude des transitions démocratiques comparées Démocratie et Développement
Larache 2014
Gouvernance, participation et citoyenneté : Larache, 17 et 18 septembre 2014
2éme session : 2005 Université Ouverte Euro-Méditerranéenne
2éme session : 2005 Université Ouverte Euro-Méditerranéenne
2éme session : 2005 Université Ouverte Euro-Méditerranéenne
Taza 2011
Taza 2011
Taza 2011
UDS d'été 2015
Villes et régions minières : la vie après la mine - 15-16 Mai 2015 à Jérada
UDS d'été 2015
Villes et régions minières : la vie après la mine - 15-16 Mai 2015 à Jérada
UDS d'été 2015
Villes et régions minières : la vie après la mine - 15-16 Mai 2015 à Jérada
UDS d'été 2015
Villes et régions minières : la vie après la mine - 15-16 Mai 2015 à Jérada
UDS d'été 2015
Villes et régions minières : la vie après la mine - 15-16 Mai 2015 à Jérada
UDS d'été 2015
Villes et régions minières : la vie après la mine - 15-16 Mai 2015 à Jérada
UDS d'été 2015
Villes et régions minières : la vie après la mine - 15-16 Mai 2015 à Jérada

جامعة التنمية الاجتماعية. الدورة الربيعية 2017: التكوين والتنمية الاجتماعية

Deux adresses du CERSS:
1- Faculté de Sciences Juridiques Economiques et Sociales Rabat-Agdal, Boulevard des Nations Unies, CP. 10080, BP. 721, Agdal, Rabat, Maroc
2- 14, Avenue d'Alger, Immeuble B, Appartement n°3, CP.10020, Hassan, Rabat, Maroc
Tél: 00 212 (0) 537 76 06 76  ---- GSM: 00 212 (0) 667 67 90 43  ---- E-mail: cerss1993@gmail.com

Copyright © 2014. All Rights Reserved.