La 5ème conférence internationale sur la liberté des médias sous le thème "Communication et liberté : le défi des perceptions"


Le Maroc dispose d’un socle constitutionnel solide consolidant les libertés de la presse, a affirmé, vendredi 15/07/2016 à Rabat, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha Khalfi, notant que les dernières années ont été marquées par des nouveautés juridiques, institutionnelles et opérationnelles qui renforcent de manière graduelle et cumulative le processus de respect des droits et des libertés au Maroc.

   Intervenant à l’ouverture de la 5ème conférence internationale sur la liberté des médias sous le thème "Communication et liberté : le défi des perceptions", organisée par le Centre d’études et de recherches en sciences sociales (CERSS) dans le cadre de l’université du développement social (session d’été 2016), M.  Khalfi a souligné qu’en dépit des défis auxquels est confrontée la liberté de la presse au Maroc, on ne peut aborder cette question sans évoquer les grandes réalisations accomplies par le Maroc pour promouvoir les libertés dans ce domaine.

Ces réalisations concernent notamment l’aspect législatif, a-t-il ajouté, relevant qu’il a été procédé au parachèvement de l’adoption des composantes du Code de la presse et de l’édition moderne qui est en phase avec les dispositions de la Constitution du Royaume et en conformité avec les engagements internationaux du Maroc, répond aux attentes des professionnels, intègre les nouveautés technologiques et numériques et renforce les principes de liberté, de probité, d’indépendance, de pluralité, de protection et de responsabilité.

Il a exposé, à cette occasion, les différentes nouveautés juridiques portant sur l’adoption d’une série de textes de loi en matière d’exercice professionnel du journalisme, saluant l’approche participative élargie, l’ouverture permanente et constructive sur l’ensemble des instances, organisations, institutions et secteurs concernés ainsi que l’interaction positive avec leurs propositions dans le cadre du processus d’élaboration de ces lois qui composent le Code de la presse et de l’édition.

M. Khalfi a abordé aussi les nouveautés portant sur la promotion de la pluralité dans ses différentes manifestations, la consolidation de la place de la langue amazighe et de la culture hassanie, ainsi que sur la mise en place de mécanismes institutionnels à même de les protéger.

Dans le cadre de la consécration de l’ouverture médiatique du Maroc, le ministre a rappelé les nouveautés visant à renforcer le processus d’ouverture sur les médias étrangers et ce, en accédant favorablement à leurs demandes d’autorisation de tournage sur le territoire national et en interagissant avec les rapports annuels et périodiques émis par les organisations nationales et internationales concernées par les droits de l’Homme et de liberté de presse, outre l’élaboration d’un rapport annuel en quatre langues sur les efforts de promotion de la liberté de la presse selon les indicateurs adoptés par l’UNESCO.

Il a fait remarquer aussi que le Maroc œuvre, depuis des années à travers les différents chantiers lancés et qui se sont accélérés depuis 2012, à consolider la liberté de la presse, notant que les dernières années ont connu plusieurs projets visant à renforcer la place de la presse et des médias pour consolider l’édifice démocratique et l’Etat de droit.

Pour sa part, l'universitaire Abdallah Saaf, directeur du CERSS, a relevé que le Centre a pu organiser depuis 2012 avec l’appui du ministère de la communication quatre rencontres sur la liberté de la presse portant sur les thématiques de "La liberté de la presse à l’épreuve de l’évaluation", "La liberté de la presse : démocratisation et mutations technologiques", "Les garanties institutionnelles, juridiques et judiciaires de la liberté des médias" et "La liberté des médias à l’ère du numérique".

Cette conférence de deux jours qui connait la participation des experts, universitaires et des représentants des syndicats professionnels nationaux et internationaux et des organisations travaillant sur la problématique des médias, débattra de "La liberté de communication, le casse-tête des perceptions : les concepts, les faits", "La liberté de communication : la culture et les pratiques", "La communication, liberté et perceptions : des mutations politico-sociales" et "La communication, liberté et perceptions : l’impact du droit et des institutions".

 MAP  16 Juillet 2016

News Letter

Connexion

Deux adresses du CERSS:
1- Faculté de Sciences Juridiques Economiques et Sociales Rabat-Agdal, Boulevard des Nations Unies, CP. 10080, BP. 721, Agdal, Rabat, Maroc
2- 14, Avenue d'Alger, Immeuble B, Appartement n°3, CP.10020, Hassan, Rabat, Maroc
Tél: 00 212 (0) 537 76 06 76  ---- GSM: 00 212 (0) 667 67 90 43  ---- E-mail: cerss1993@gmail.com

Copyright © 2014. All Rights Reserved.